lecture erotique contemporaine

C’est quoi la littérature érotique contemporaine?

[Culture Q] Oulala, je suis navrée, mon titre semble bien pompeux, alors que normalement ici, on parle de choses légères. Ne vous fiez pas aux apparences, je vous promets dans cet article que ce ne sera pas une thèse sur la littérature érotique! Tout le monde connait, du moins de nom, 50 Nuances de Grey, qui a réveillé les petites culottes de nombreuses fans il y a quelques années. Mais cet ouvrage n’est pas le seul à traiter des plaisirs de l’amour! Mais au fait, pourquoi la littérature érotique revient sur le devant de la scène ces dernières années?

Pourquoi un tel engouement pour la littérature érotique?

Je ne sais pas si c’est parce que je manque de recul par rapport à mon âge, mais j’ai l’impression qu’avant 50 Nuances de Grey malheureusement, la culture du sexe était essentiellement destinée aux gars. Ce n’est pas un problème lié à notre siècle, au XIX° les hommes avaient le droit d’aller aux bordels alors que les femmes devaient attendre bien sagement à la maison et s’occuper des enfants. Il y a bien eu quelques romans de gare, ceux qu’on avait en cadeau quand on prenait l’avion quand j’étais gosse. Mais voilà, cette époque est révolue et 50 Nuances a ouvert la porte d’un univers différent, surtout aux femmes qui visiblement avaient des attentes à ce niveau là et qui ne se retrouvaient définitivement pas dans les films érotiques ou X. Donc si la littérature érotique plait autant c’est parce qu’elle répond à une attente qui avait été tue jusqu’à il y a quelques années. Il y a bien entendu une littérature érotique qui existait avant le combo romans et films de 50 Nuances mais on était plus dans une idée de littérature pure et dure. Il n’y avait rien de léger. Ou sinon, c’était les romans de gare, qui avaient une mauvaise image. Je n’ai ni lu, ni vu les Fifty Shades, mais je me souviens de l’engouement de mes copines à ce propos… C’était juste ouf!


Le Marquis de Sade – référence littéraire du porno trash


via GIPHY

50 nuances d’érotisme et bien plus

Avant de Best Seller de E.L. James, les romans et autres genres érotiques littéraires existaient… Ce n’est pas un OVNI dans le milieu littéraire. Et ce n’est pas non plus le plus représentatif de la littérature érotique. Et ouais, toutes les oeuvres ne parlent pas de soumission, de domination et de BDSM. Il y en a réellement pour tous les goûts! On peut donc trouver des scènes soft, des scènes bien plus torrides. On aura aussi toute une panoplie de clichés re-visités, dont les fantasmes récurrents: la relation patron / secrétaire, le pompier qui vous sauve la vie, le badboy qu’on voudra sauver, et j’en passe. Certains romans sont exclusivement basés sur des stéréotypes bien machistes, avec l’homme en position de pouvoir. D’autres renverseront ces codes si ancrés dans la réalité. Le BDSM existe, mais tous les ouvrages érotiques ne sont pas dans cette veine, on trouvera aussi de l’initiatique, de la romance…
Certains auteurs aussi mettent en scène des relations homosexuelles – d’ailleurs, les LGBTQ+ sont représentés aisément dans ce type de littérature. Vous l’aurez compris, dans la littérature érotique contemporaine il n’est pas juste question de sado-masochisme avec un milliardaire.  Il y en a pour tous les goûts. Et c’est un univers dans lequel beaucoup de monde y trouve son compte.
C’est vrai, j’ai failli oublié de citer les Fanfictions – des histoires qui mettent en scène les stars. On en trouve des tonnes par exemple sur les One Direction. J’avoue ne pas être calée du tout dans cette branche, je crois que j’ai du en lire une ou deux, sans le faire exprès.

via GIPHY

On y trouve quoi dans ces oeuvres? du cul?

Dans certaines oeuvres, oui, il n’y aura que du sexe. Dans d’autres non. C’est comme pour les sujets traités, là aussi, il y en a pour toutes les attentes. Certains auteurs mettront une intrigue en place rapidement pour laisser place au sexe sur plusieurs chapitres. D’autres au contraire, ne consacreront que quelques passages Lemon dans leur histoire et la romance aura bien plus d’importance.

Faut-il avoir honte de lire de la littérature érotique?

Je ne pense pas qu’il faille avoir honte, mais si on est honnête, tout ce qui touche au sexe a une part de honte imposée par la société. C’est toutefois plus facile de lire un roman érotique dans le train plutôt que de regarder un porno. D’ailleurs, les maisons d’édition l’ont bien compris. Il y a une vingtaine d’année, on connaissait les livres Harlequin avec leurs couvertures très significatives et carrément kitsch. En lisant un tel bouquin dans un lieu public, les gens savaient ce que vous étiez en train de lire. Maintenant, les couvertures de livres sont plus passe-partout, ce qui vous permet une certaine tranquillité. Après, on y peut rien si vous piquez un fard en lisant certains passages. Certaines maisons d’édition ont aussi retravailler les graphismes pour que ce soit plus bankable par rapport au lectorat, qui n’est pas forcément la ménagère de plus de 50 ans!
Définitivement, je ne vois pas pourquoi on devrait avoir honte de lire des romans un peu plus chauds que les classiques – qui d’ailleurs ne sont pas tout blanc non plus. (Si, si, je vous assure! J’ai fait des études de Lettres! 5 ans a étudier des textes littéraires…) Et on peut remercier 50 Nuances qui a permis à de nombreuses femmes de découvrir le genre et décomplexer sur le fait de lire de telles oeuvres!

via GIPHY

Est-ce que la littérature érotique mettra le feu à votre culotte?

Ca dépend, ça dépasse! Merci Jaime pour cette réponse de merde!
Cela dépend de ce que vous lisez et de vos attentes. Certaines d’entres nous rougiront plus facilement que d’autres. Certaines seront plus facilement excitées par une situation bien particulière. Oui, il est possible qu’une roman ou une nouvelle érotique vous excite. En revanche, il m’est déjà arrivée de rester de marbre en lisant uns scène de sexe. Ca ne me parlait juste pas. Il est donc question de sensibilité et d’attentes et de savoir si le bouquin y répondra ou pas.

La littérature érotique et le couple

Vous êtes en couple, oui et? Bon j’avoue, Fado a eu du mal avec l’idée que je lise des bouquins érotiques. Il a moyennement apprécié que j’en écrive. Et puis, voilà, il est passé à autre chose. Très honnêtement, je ne sais pas comment je réagirai s’il me disait qu’il mattait tous les soirs avant de dormir un porno. Mais je reviens juste après sur la différence entre les films porno et la littérature.
Dans un couple, la littérature érotique peut être intéressante à plus d’un titre. Elle peut réveiller la libido, elle peut aussi donner de nouvelles idées. Elle peut désacraliser certains actes. Vous ne concevez pas la sodomie parce que vous la voyez comme dans un film porno? Lisez certains passages à ce propos, vous la verrez probablement d’un autre oeil! C’est un peu comme avant que Christian Grey ne rentre dans le paysage commun, le BDSM n’était pas pour vous, maintenant, une petite fessée ne vous dérange pas… Vous voyez où je veux en venir?

via GIPHY

Peut-on comparer la littérature érotique aux films porno?

Aussi ouf que cela puisse paraitre, je ne suis pas une experte en films porno, même si j’écris parfois à ce propos. Je suis bien plus lectrice de New Romance que spectatrice de films X, donc c’est un peu compliqué pour moi de vous montrer précisément les points communs et les différences entre les films et la littérature contemporaine. Si on s’arrête en 2018 / 2019, à mon sens, les deux genres sont diamétralement opposés. Les films de cul qu’on trouve sur le web n’offrent pas spécialement d’histoire, allez, avec un peu de bol, il y a quelques accessoires qui donnent plus ou moins une intrigue (comme l’uniforme de l’écolière par exemple). En gros en 20 minutes, tu as fini ton porno et tu as même peut-être eu le temps d’en regarder 3. Pour la littérature érotique, du moins celle que je lis, en 20 minutes, tu n’as même pas eu le temps de découvrir tous les personnages et tu es peut-être au milieu du 2ème chapitre. Avant que le sexe arrive réellement il faudra encore lire une bonne paire de chapitres. Mais que veux-tu, j’aime la romance, quand les persos se tournent autour avant…


Et si ça niquait dans les films de Noël? 


La littérature érotique c’est uniquement pour les bonnes femmes?

C’est très genré à mon sens. Ca se sent dans mon article. Et je pense qu’il y a plus de lectrices que de lecteurs en ce qui concerne la lecture érotique. Pourquoi? Je ne sais pas… Je n’aime pas mettre les gens dans une case, mais autour de moi, je n’ai aucun gars qui lit de la littérature érotique. Sur la plateforme sur laquelle je lis et écrit (Wattpad), il y a peu d’hommes que ce soit en lecteurs ou en auteurs. Ce qui est intéressant c’est que les histoires ne sont pas nécessairement écrites au féminin, parfois le point de vu du personnage est masculin. Parfois les auteurs alternent les deux points de vue. Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille cet article de Le Temps qui revient sur la littérature érotique de manière un peu pompeuse mais informative quant aux lecteurs et auteurs qui font vivre ce genre littéraire.

Et toi? Tu lis ce type de bouquins?

newsletter Les ZIeux dans la chatte

 

Source image à la une 

1 Comment

Laisser un commentaire